J'ai appelé Hugh Hefner un proxénète, il a menacé de poursuivre en justice. Mais c'est ce qu'il était | Suzanne Moore

    Maintenant que hes morts, l'ancien sleaze dans le domaine Playboy est mentionné comme une sorte de Libérateur des femmes. Bien au contraire, composes

    attorney

    L ong retour, dans un autre temps, I got a call from an . Hugh Heffner menaçait une action en diffamation contre moi et le papier que je travaillais au moment, pour quelque chose que j'avais en fait composé. Reporters résident dans la crainte de ces appels. Je l'avais fait appelé Hefner un proxénète. Pour moi, ce fut même pas discutable; il était soi. Et il était tout simplement parmi les nombreux “libertins” qui me avait fait menacé d'une action en justice depuis de nombreuses années.

    Il est rare que ces hooligans ont l'option dans cette méthode, mais ils ne. À l'époque, une partie de moi voulait mes demandes de règlement à vérifier dans un tribunal. Exactement ce cas, il aurait pu faire. Exactement ce qu'un coup de klaxon, il aurait été de faire valoir si un homme qui a acquis, obtenu et fait faire de l'argent dames offrant le sexe pourrait appeler un proxénète. Naturellement, principal à l'idéologie de Playboy est le concept que les dames font cet exemple volontairement; que, à 23 ils veulent absolument rien de plus que de sauter octogénaires.

    Maintenant qu'il est mort, l'ancien sordide révoltant dans le manteau de la cigarette est mentionné comme une sorte de Libérateur des femmes. Kim Kardashian est honoré d'avoir été effectivement inclus. ho righty.

    Je ne comprends pas vraiment que les dames ont été libérés par les rêves de Hefner. If you strove to be a living Barbie it was as amazing as it is to be in ’s entourage, je pense. Si nous avions plaidée, Je veux avoir fait entendre quelques-uns des amis et bunnies précédents prennent la parole devant le tribunal– en raison du fait que tout au long des années, ils ont.

    Les comptes de la “couple, heureux de” qui a fait dans le sanctuaire intérieur de la propriété Playboy 29 chambres comme épouses / copines / lapins de lapin sont plutôt quelque chose. Dans pelotage Hefner zoo / Sarouel / maison close, ces Blondes interchangeables ont été placés sur un couvre-feu. Ils ne sont pas autorisés à avoir des copains de vérifier. Et certainement pas amoureux. Ils ont fourni une “allocation”. le on the estate that everybody declared were to keep individuals from this “nirvana” ont été expliquées par une seule fois Hefner “SWEETHEART no 1” in her autobiography hence: “J'ai grandi à se sentir il a été suggéré de me bloquer.”

    Le rêve que Hefner offert était pas un rêve de flexibilité pour les femmes, mais pour les gars. Femmes nécessaire pour être continuellement facilement disponibles mais curieusement chaste pour le meilleur coût. Dès que considéré comme le summum de l'élégance– est maintenant considéré comme camp et paradoxal, habiller les femmes cultivées comme des lapins–. Il y a ceux qui souhaitent aujourd'hui pour commémorer la contribution de Hefner au journalisme de publication, et je ne conteste pas que Playboy n'utiliser certains auteurs merveilleux.

    Une partie du sens du service de Hefner était de faire la vente de la chair féminine décente et de la hanche, pour faire de la pornographie douce appropriée. Le rêve de tout homme devait avoir le chemin de la vie Hefner. Évidemment. Chaque photo de lui, jusqu'à la fin, lui révèle avec son lézard rire entouré de clones blond. Quand il vivait actuellement en elle, every half-wit on is asking if Hefner will go to paradise.

    Mais attention à exactement ce que les dames disent à propos de ce paradis. Hebdomadaire, Izabella St James se souvient , ils ont besoin pour se rendre à son espace et “attendre alors qu'il a choisi le caca de chien du tapis– et après cette demande de notre allocation. Un millier de dollars passé sur Crisp cent des dépenses en dollars d'un coffre-fort dans parmi ses bibliothèques.”

    Si l'un d'entre eux ont quitté la propriété et ne sont pas facilement disponibles pour les soirées du club où ils ont été exhibés, ils n'ont pas leur allocation. Les feuilles dans le domaine ont été colorées. Il ne devait pas être chamailler entre amantes. Aucun prophylactics peut être utilisé. Une infirmière a souvent besoin d'être en contact avec nous pour Hefner de “grotte” s'il « d fait une chute. Ces jeunes femmes devraient mener.

    Hefner– toujours appelé une icône pour l'amour libre– serait rester là avec, je pense, une érection célèbre, Viagra-ed aux globes oculaires. La principale amie alors nous être contacté pour lui offrir foreplay. Il n'y avait pas de dépistage et aucune sécurité. Il ne se souciait pas, composed . Les autres dames à tour de rôle pour obtenir au-dessus de lui 2 minutes tandis que les femmes dans le contexte des circonstances lesbiennes adoptées pour maintenir “papa” ravi. Pas de fin à Exists ce glamour?

    Eh bien, il est maintenant, évidemment. Ce mâle est toujours commémoré par des personnes qui ont besoin de comprendre beaucoup mieux. Vous pouvez l'habiller avec des oreilles parler de glamour et de lapin et résilles, vous pouvez discuter de sa contribution au journalisme gonzo, vous pouvez contextualiser son lecteur pour maximiser le sexe dans le cadre de la transformation sexuelle. Décaper tout le dos et il était un homme qui a acheté et offert dames à d'autres hommes. N'est pas vraiment que le sens d'un proxénète? Je ne pouvais pas dire potentiellement.

    Lire la suite: https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/sep/28/hugh-hefner-pimp-sue-playboy-mansion